CIH

28/12/2020

classification internationale du handicap

Selon la classification internationale du handicap, la notion de « handicap » résulte de trois concepts.

La DÉFICIENCE

correspond à toute perte de substance ou altération d’une structure ou fonction psychologique ou anatomique. Il s’agit de l’aspect lésionnel du handicap.

L’INCAPACITÉ 

fait référence à toute réduction (résultant d’une déficience), partielle ou totale, de la capacité d’accomplir une activité dans les limites considérées comme normales pour un être humain. Il s’agit de l’aspect fonctionnel du handicap.

Le DÉSAVANTAGE

résulte d’une déficience ou d’une incapacité limitant ou interdisant l’accomplissement d’un rôle normal (en rapport avec l’âge, le sexe, les facteurs sociaux et culturels).

à noter

INCAPACITÉ

Dans le présent document, le taux d’incapacité est lié aux déficiences et incapacités des personnes handicapées ; il est déterminé par la MDPH à l’aide du guide-barème figurant en annexe 2-4 du code de l’action sociale et des familles (voir ci-dessous).

INAPTITUDE

Suite à une maladie, un accident de travail ou non, un salarié peut se trouver dans une situation d’inaptitude au poste qu’il occupait. Concrètement, cela veut dire que cette personne n’est plus en capacité d’occuper ses fonctions précédentes. Seul le médecin du travail acte l’inaptitude.

INVALIDITÉ

Impossibilité d’assurer normalement sa subsistance par suite d’une réduction partielle ou totale de sa capacité de travail, consécutive à une blessure, une maladie, et qui peut donner droit à des prestations particulières en application du code des pensions en vigueur. C’est le médecin conseil de la sécurité sociale qui acte l’invalidité.

Dernière mise à jour : 28 décembre 2020